Comité des affaires politiques canadiennes juives
Nouveau directeur des relations communautaires et des programmes pour le Québec et le Canada atlantique: Joshua Wolfe

Nous avons le grand plaisir d’annoncer que Joshua Wolfe s’est joint à l’équipe du CJPAC à titre de nouveau directeur des relations communautaires et des programmes pour le Québec et le Canada atlantique. Joshua apporte au CJPAC une solide connaissance de la communauté juive, ainsi qu’une riche expérience en relations avec d’autres communautés culturelles, en relations gouvernementales et en conception et organisation d’événements.

Dans ses mots :

« C’est un moment d’immense fierté pour moi. Après avoir travaillé dans des organisations de la communauté juive ces dernières années et au gouvernement du Québec auparavant, intégrer le CJPAC me paraît être le moyen idéal de progresser dans ma carrière.

Je pourrai ainsi mettre à profit ma connaissance du milieu communautaire et des trois paliers de l’appareil gouvernemental au sein d’une équipe exceptionnelle, vouée à promouvoir l’engagement politique dans les communautés juives et pro-Israël du Québec et du Canada Atlantique. »

Pour faire plus ample connaissance avec Josh, lisez sa notice biographique ci-dessous et n’hésitez pas à le contacter directement à jwolfe@cjpac.ca.

Joshua Wolfe est un spécialiste en relations communautaires et gouvernementales diplômé de l’Université Princeton, avec une majeure en études sur le Proche-Orient. Après avoir obtenu son diplôme, Joshua a exercé pendant cinq ans la fonction de conseiller politique auprès d’un député à l’Assemblée nationale du Québec. En 2012, il a été engagé au bureau du Québec du CIJA pour en diriger l’équipe des relations gouvernementales. À ce poste, il s’est également consacré à bâtir des ponts avec les diverses autres communautés culturelles de Montréal. Politiquement actif à tous les paliers de gouvernement, il a tout récemment été désigné par la mairesse de Montréal, Valérie Plante, à titre de membre de la Table sur la diversité, l’inclusion et la lutte aux discriminations, qu’elle vient de mettre sur pied.